0 Ha
Superficie totale
0 Ha
Superficie aménagée et construite
0
Ateliers
0
Villas
0
Borjs

Un projet de valorisation patrimoniale

En faisant l’acquisition du site emblématique de la Médina d’Agadir, la Société de Développement Régional du Tourisme Souss Massa (SDR) s’est dotée d’un véritable fer de lance pour incarner sa mission de promotion de la Région Souss Massa. Réelle opportunité à effet multiplicateur, la Médina d’Agadir présente l’avantage de combiner l’architecture, l’artisanat, la culture et l’esprit du territoire du Souss.

Le projet consiste à positionner la Médina d’Agadir comme un site de visite et un lieu d’animation à très forte valeur ajoutée pour la promotion de la Région Souss Massa. Il s’agira d’en sublimer le contenant qui s’étend majestueusement sur 4,5 hectares autour d’un réel patrimoine, mais aussi d’y insuffler une dynamique, une vie quotidienne et une programmation culturelle en mesure de faire rayonner la richesse de tout le territoire du Souss Massa.

Explorer la Medina d'Agadir

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Une grande esplanade

à l'entrée de la Médina

110 boutiques implantées

le long des ruelles de la Médina

Un amphithéâtre

de 500 places + scène + loges

Une salle de restaurant petit Riad
Une salle polyvalente
Un restaurant en plein air
Une cuisine principale
Un parc de jeux pour enfants

Histoire de la création de la médina

Au commencement…

Dans chaque ville du Royaume, les anciennes médinas sont les gardiennes de l’histoire de la civilisation marocaine. Privée de sa vieille ville lors du séisme de 1960, Agadir a touché le cœur de Feu Beato Salvatore “Coco” Polizzi, maître-artisan décorateur sicilien, né au Maroc, qui a longtemps nourri l’ambition de recréer une médina pour cette ville. Issu d’une famille de bâtisseurs, c’est animé d’une volonté surhumaine qu’il démarra les travaux de ce projet pharaonique en 1992, trouvant là une formidable matière pour exprimer ses talents. À l’aube de son ouverture en l’an 2000, la Médina d’Agadir se dévoila ainsi comme une authentique merveille architecturale, dotée d’une puissante identité, à l’image de son fondateur.

Une balade à l’intérieur des ruelles de la Médina transporte le visiteur hors du temps, au hasard des patios et des échoppes. Ici et là résonnent des outils sur du bois, du cuir ou du métal, recréant l’atmosphère bruissante des quartiers traditionnels du Maroc. À la fois reflet du génie architectonique des anciens ksour et projet construit durablement pour l’avenir, la Médina est un magnifique témoignage du savoir-faire artisanal de la région. Elle porte en elle une dimension muséale majeure et une mission intrinsèque de sauvegarde et de transmission des techniques ancestrales à la postérité. D’inspirations arabes, amazighes, andalouses, mais aussi grecques et romaines, l’exceptionnelle cité interpelle la mémoire collective des visiteurs, éveillant chez tous un flot d’émotions et d’émerveillement. Mêlant la pierre, la terre et le bois, tous les ouvrages de la Médina, des ogives aux menuiseries, en passant par les mosaïques et le fer forgé, démontrent l’habileté des maîtres artisans « Maâlems » conduits sous la direction artistique de Coco Polizzi

Avec le soutien de